En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
Drivez plus loin au golf

Stage de golf Driving avec Eric Houballah

Champion d'Europe Seniors 2013
Champion du Monde en Match-Play 2014
Situation dans le site : Accueil » Driving attitude

Driving attitude


DRIVER - BOIS - SMASH - FRAPPE - BALLE - VOL - SWEET-SPOT - DISTANCE - VITESSE - FORCE - PRECISION



LES DRIVERS
 
 Nombreux sont ceux qui utilisent le driver dans la même conception que les fers, pour assurer le coup, par défaut  ou par  ignorance,  certains  préfèrent le bois 3 (un peu moins long) en se persuadant qu'ils envoient plus loin (alors pourquoi le driver !!??). car le driver est trop difficile à jouer pour divers raisons que souvent l'on s'invente, alors qu'il est certainement le club le plus facile à jouer. Malgré tout  il arrive parfois dans un moment  inattendu (souvent lorsque le score n'a plus d'importance) que l'on joue le drive l'année !!  la balle vole loin avec en plus  le roulement !! pourquoi ! ?? INEXPLICABLE ? Parfois 30m de plus: Il vous a procuré une sensation incroyable, de vitesse, de force, etc mais souvent irréalisable et inexplicable...
La réponse est simple : le driver n'est pas un fer, sa forme, son poids, sa longueur, son profil...sont différents  de tous les autres. Il est unique et spécifique au niveau de son utilisation, (vous avez aussi le putter qui est totalement différent et spécifique dans son utilisation). A lire cela vous paraît sans doute évident, mais pourquoi le jouez vous comme un fer ? et dans la même conception mentale ! en sachant plus ou moins que son utilisation est différente. En avez vous peur au point de  le réduire au  swing de fers ou de bois 3 , alors que vous avez le potentiel pour l'utiliser à sa juste valeur. 
Le driver est le sujet majeur de toutes les discussions avant, après le parcours et compétitions car il est le seul club associé spécifiquement à la performance physique technique de la distance, il est votre propre reflet. Unique en son genre, ceci explique les difficultés rencontrées pour l'utiliser, se l'approprier, lui mettre les bons termes et applications. Alors pas de blabla nous allons apprendre à jouer fort avec le driver sans aucune appréhension car il est  aussi facile de le jouer que les autres...Il suffit de mieux vous connaitre..

pour les fers


DRIVERS vs FERS
l'utilisation des fers, vous permet d'ajuster des distances intermédiaires, pour approcher et jouer le green (et mettre la balle sur le green), le rythme restera sensiblement le même, avec un comportement plutôt relâché et  tonique. En fonction des distances restantes à réaliser, vous utiliserez le club correspondant. Votre attitude et votre conception mentale, seront plutôt orientées sur la gestion des distances et trajectoires de balles, jouées dans un même volume d'intensité et de rythme, car vous allez les définir avec un club qui vous permettra de réaliser votre coup avec plus de précision des zones à atteindre. Votre position à l'adresse devant la balle sera déjà plus penchée, en raison des manches plus courts.

Jouer une balle au fer,  avec l'intention de la piloter tant sur la hauteur, la trajetoire, l'effet, en vue de se rapprocher  ou de la poser  sur le green avec réussite est une performance qui relève plus de l'adresse que du physique à employer.
Comptez le nombre de fois où vous utilisez les longs fers en vous engageant avec une intensité physique élevée et totale!
De plus l'ensemble des distances vous restant à réaliser dépendra uniquement de votre mise en jeu au driver. 

Alors faites vous confiance !  avec un peu d'effort et de pratique, le driver sera votre allié préféré...
 


ACTION - REACTION - VITESSE - SINERGIE - ACCELERATION - INFLUX - DEPLACEMENT - AMPLITUDE 


 
LES ZONES ACTIVES DU CORPS POUR PRODUIRE DE LA VITESSE

Il faut produire un minimum de vitesse pour frapper fort dans la balle et obtenir de la distance....
 
La vitesse ne peut être efficace, que si vous la contrôlez sous différentes formes. La vitesse doit être mesurable dans le temps (chrono) mais aussi dans son efficacité et sa précision. La vitesse résulte d’une énergie concentrée, à la fois consciente et inconsciente, dont il est indispensable de comprendre l’origine afin de la mieux contrôler. C’est pourquoi il est indispensable de synchroniser et d’équilibrer au mieux les éléments et les facteurs déterminant le déclenchement des actions du corps, ceci zone par zone.
Nous allons tout d’abord commencer par définir l’ensemble du corps qui est le principal acteur. Bien entendu, tout part de la tête qui est aux commandes : plus l’on s’en éloigne, plus il est difficile de contrôler, et de synchroniser en temps réel et dans l’espace, l’ensemble de ses mouvements. Mais il existe une multitude d’exercices simples pour justement progresser sans cesse, quel que soit son niveau et son âge.
Tout notre travail sera basé à partir d’un constat logique, il suffit de prendre conscience de ce que l’on sait déjà faire au  quotidien, en terme de vitesse, quelle que soit sa forme et son utilité,  et d’aller à son origine qui la provoque, en utilisant les termes qui s'y emploient.
Il vous faudra aussi au niveau mental être très rigoureux dans la détermination de vos objectifs intentionnels liés à la réussite des éléments principaux mis en action. 


 


POSTURE - ATTITUDE  - ADRESSE - DEPART - PREPARATION - ELAN - AMPLITUDE - ACTION - REACTION - APPUIS



LA POSITION AU DEPART AVEC LE DRIVER.
 
C'est le club le plus long, donc il faut vous organiser pour qu'il puisse être le mieux placé possible, afin de favoriser vos disponibilités physiques, car vous allez devoir vous engager de façon beaucoup plus physique et tonique. Vous allez devoir produire de la vitesse avec une très haute intensité.
L'objectif est de frapper la balle en venant de l'arrière, par l'ensemble de tout le corps comme un bloc.
L 'action principale du corps au driving,  est d'accélérer au maximum la vitesse des bras  des poignets  des mains totalement relâchés pour claquer la balle très fort.
 
Vous allez devoir au niveau de la position des pieds, les écarter plus que les fers, c'est à dire un peu plus large que les épaules.
Au niveau des jambes, comme le club est plus long, les genoux seront légèrement fléchis. Le buste s'inclinera vers l'avant dans le même volume que le bassin (attention ne cambrez pas le dos). Les bras,  les mains sont relâchés mais toniques. Le grip est tenu de façon souple et ferme à la fois dans les doigts; les poignets sont totalemment relâchés. Le poids du corps et bien réparti   50/50 sur les jambes et équilibré au milieu des deux pieds...


POSITION A L'ADRESSE AVEC LE DRIVER


ELAN - AMPLITUDE - IMPULSION - REACTION - INFLUX - REPRISE - ETIRER - SOUFFLER - APPUIS - DEMARRER  



CONNAITRE ET UTILISER SON CORPS:
 
Il n'y a pas d'âge pour frapper fort dans la balle, tout cela réside dans la connaissance et l'utilisation de son potentiel physique. Frapper fort est un engagement et une expression corporelle maîtrisée, la performance sera seulement une limite propre à chacun en fonction de ses choix sportifs ou non. Frapper est un moyen que l'on choisi ou pas.
Donc frapper est une technique corporelle qui s'apprend comme n'importe quelles  autres techniques de jeu.
Tout au long de ce récit nous oberverons l'ensemble du corps, et ses multiples possibiltés de mouvements et synchronisations zones par zones. vous pourrez  établir  une véritable base de données pour construire votre propre swing corporel.
Non seulement vous augmenterez vos performances, mais vous améliorerez votre condition physique (souplesse, tonicité, réactivité, repérage dans l'espace, sensations, gestion de l'effort...) 

 


PENSEE - CHOIX - REACTION - ANTICIPATION - REFLEXION - CONCENTRATION -  OBSERVATION - DECISION - REALISTION 


UN PEU DE MENTAL ET DE LOGIQUE
 
Situations - informations - décisions

Avant tout
faites vous une petite analyse du poids de la balle, de son diamètre, du club dont vous disposez pour la frapper, et surtout de la place que vous avez pour l'envoyez. Un fairway oscillant entre 40 à 65m de large avec le rough, c'est assez facile de réussir, seulement si vous fonctionnez de manière logique et réfléchie. La technique n'est qu'une simple application en fonction de la configuration du terrain et de la situation à mener, c'est à vous de déteminer en fonction de vos objectifs et capacités réelles, la surface que vous avez besoin pour réussir votre coup, ce qui ne dépendra pas forcément de la technique mais surtout de votre coordination technique et physique. N'OUBLIEZ PAS QUE LE CLUB N'EST QU'UN SIMPLE OUTIL ET QUE VOUS EN ETES LE MOTEUR  
 
Avant de démarrer votre drive et vos exercices, préparez vous mentalement sur le contenu des informations et situations que vous allez mener.
Procédez par élimination avec logique et évidence, à savoir:
Au driver la configuration technique du club, vous oblige de vous positionner spécifiquement  quelle que soit la situation de jeu. C'est le club le plus long et parfois léger (donc pensez à changer votre attitude mentale avec ce club qui vous demandera d'être plus agressif, plus véloce et conquérant (la mise en jeu cool n'existe pas). C'est une application technique de base  qu'est la position de départ, ou à l'adresse devant la balle. Pour les autres clubs, plus courts avec aussi leur spécificité c'est la même chose, seule l'application technique de jeu variera en fonction de la configuration du terrain, des situations et des distances à réaliser. Donc de toute évidence,  vous ne pouvez qu'envoyer la balle dans cette direction entre tel et tel repère. Vous devez savoir que pour réussir un bon coup tant sur la distance que la précision, qu' il est impératif de bien centrer la balle à l'impact.

   Comment vous préparer mentalement pour réussir votre coup?  en essayant d'être logique...
Vous ne pourrez pas à la fois frapper la balle en pensant l'envoyer dans une zone, loin, haut, fort etc..tout simplement parce que la balle n'est pas rattachée à votre main, et que tout se passe très vite. elle est au sol et ne bouge pas, vous ne pouvez pas l'anticiper...D'autre part, vous ne pouvez que traiter  deux informations maxi lors de votre mise en action. Vous devez imprérativement organiser et hiérarchiser vos actions par rapport à vos objectifs de jeu qui sont déjà définis mais aussi par rapport à votre niveau (ne vous surestimez pas avec des exigeances de haut niveau, soyez vous-même)

1er objectif:  Analyse de la situation environnementale: configuration du terrain, zones de sécurité à droite et à gauche, application technique au driver, stimulation énergie, influx, intention physique, réussite positive, prendre conscience de l'utilisation du driver....

Action!! doit être l'objectif principal !! pourquoi?
Au momment où vous êtes prêt à jouer votre balle, tout doit être clair puisque êtes déjà préparé en toute logique pour aller dans un sens, vous ne pourrez jamais aller en arrière et encore moins tout gérer en même temps (tout comme un sprinter dans les starting bloc, il n'y a qu'un sens de départ et d'arrivée).  il ne vous reste plus qu'à vous concentrer en tout premier lieu votre énergie  à viser la balle pour  mieux la centrer pendant la frappe, vous augmenterez considérablement vos performances et votre précision. Vous constaterez également, que vous aurez largement le temps après cette frappe concentrée, de voir voler la balle.





Le practice est juste un moyen de travailler pour construire votre  swing. La coordination et synchronisation sont les maîtres mots . Malheureusement vos faites souvent l'inverse, vous pensez systhématiquement à viser des cibles et autres gadgets uniquement à travers une technique de base. Soyez plus rigoureux et objectif dans cette démarche, le club ne fait que restituer votre action physique puisqu'il en dépend.
Essayez déjà simplement d'améliorer votre coordination et le bon centrage de votre balle  au centre haut de la face du driver, la trajectoire en est une conséquence. N'oubliez pas qu'avec le driver la dépense physique et l'intensité devra être plus importante si vous voulez améliorer votre distance.
 L'utilisation vos fers est totalement différente du driver par la longueur, l'angle d'attaque et la position de la balle au départ,  donc l'attitude et l'objectif sont  aussi différents.




 



SOUPLESSE - ETIREMENTS - FLEXION - EXTENSION - COURBER - INCLINER - REDRESSER - ELEVER - PENCHER



ANALYSE DU CORPS EN MOUVEMENT:
 
Maitriser le driver commence par l'action corporelle dans tous ses états. Commençons par le tout début au niveau de la posture:
Cette contrainte liée à la configuration du club vous oblige à associer les deux mains,  mais aussi tout le côté gauche comme le côté droit, certains sports le font comme la pratique du tennis même si la balle est en mouvement pour plus de contact, de force, de poids etc. Mais vous pouvez jouer le club tout comme la raquette, d'une seule main. La difficulté sera d'associer les différentes zones articulaires et musculaires afin d'obtenir une coordination gestuelle harmonieuse et peu traumatisante.
Comment faire ? Comment identifier, ressentir, repéter, etc., car cette position de départ statique vous oblige à mettre rapidement tout le corps en mouvement pour deux actions différentes, et là l'importance des termes que l'on donne pour s'exécuter auront une résonance destructrice s'ils sont mal interprétés..."tourner", "armer", "traverser" etc...


GRIP - PRISE - DOIGTS - MAINS - UNITE - PRESSION - ARTICULATIONS - MOBILITE - POSITION -


COMMENT TENIR LE GRIP DANS SES MAINS:
 
Si vous avez consulté un club Maker, il vous aura mesuré les mains,  la longueur de vos doigts afin d'adapter au mieux l'épaisseur du grip. Car bien sûr pour de meilleures sensations,  et informations,  vous devez tenir le grip en majeure partie dans les doigts.(donc encerclement du grip par les doigts). Les deux mains unies par un positionnment technique ne feront qu'un au niveau du mouvement, ce qui facilitera la mobilité articulaire des poignets...Voir vidéo




 
RAPPEL TECHNIQUE GRIP:
 
- Il faut respecter la configuration naturelle du positionnement des mains.
- les mains restent dans le prolongement des bras.
-Le grip est tenu de manière neutre (c'est le seul lien physique entre le corps et le club, puis le club et la balle)
- Un club qu pèse environ 350g, son poids relatif à l'impact peut atteindre plus d'une tonne  que les mains doivent contrôler. Pour qu'un grip soit bon, les deux mains associées doivent former une seule unité. Il est indispensable d'avoir un très très bon grip. Si le corps est à l'origine du mouvement associant la force, la vitesse, la puissance, la souplesse...tout doit passer par les mains aux et le club à la frappe de la balle...
 


TENIR - GRIPPER - SERRER - PRESSER - ALIGNER - POSITIONNER - ASSOCIER - ENCERCLER - ARTICULER - JOUER 



JOUEURS  DROITIERS:
 
commencez par prendre votre grip par la main gauche puis de la droit

Comme vous le constatez,  le dos de la main gauche fait face à la cible, placez le grip dans les trois derniers doigts qui l'encercleront, le manche passera en travers de la 1ère phalange de l'index. Recourbez l'index autour du manche pour bien maintenir et soutenir le club fermement. Vous refermez après les doigts , la paume et pour finir le pouce, le club ne bougera plus. La pression proviendra des trois derniers.


Comme repère avec ce grip de la main gauche, le V formé par le pouce et l'index pointe vers l'oeil droit  lorsque vous serez à l'adresse.
 
comme repère, vos doigts doivent former une gouttière, afin d'épouser le manche...

Ensuite pour la main droite:

Pour prendre correctement le grip de la main droite, amenez le club déjà correctement en place dans la main gauche,  de façon à ce que le manche se retrouve dans les quatre derniers doigts (attention, le manche ne doit pas être tenu dans les paumes) . Refermez la main droite tout simplement par dessus la main gauche, le pouce droit s'allonge le long du côté gauche de manche. N'oubliez pas, que seule l'association des deux mains,  permet de restituer le maximum de vitesse et d'énergie à la tête du club,  si elles sont correctement unies pour ne faire qu'un. Ce qui vous permettra, d'assurer la mobilité articulaire des poignets en vue aussi de contrôler le club, la balle,  et autres trajectoires.

Il existe bien sûr plusieurs modes de préhensions, les plus utilisés de nos jours sont au nombre de trois.

LE GRIP A DIX DOIGTS OU GRIP BASE-BALL.

L'index gauche et l'auriculaire droit ne se chevauchent pas.

 
LE GRIP SUPERPOSE OU OVERLAPING

 La liaison des mains se fait par l'auriculaire droit,  qui se place dans l'espace index-majeur gauche. Permet d'avoir les mains bien liées.

LE GRIP ENCHEVETRE OU INTERLOCKING

L'index gauche et l'auriculaire droit sont crochetés.

Le golf doit son origine grâce à la propulsion préhistorique avec tout ce que cela comporte, et c'est à travers l'olympisme consacré aux jeux, courses, lancers, combats..etc..qu'existe à nos jours le golf et bien d'autres dérivés dont on ne peut que s'inspirer pour les mêmes raisons.
 
 
 
 
 


Recherche
Menu
Lettre d'information